• INFORMATIONS MUNICIPALES



Tortueuse et caressante, la Glane coule toujours, fidèle et silencieuse, longeant la salle municipale des "Carderies". Elle s'étire doucement tout au long d'un séduisant bocage. Les pêcheurs s'y adonnent à leur sport favori avec la même assiduité qu'autrefois. Elle imprègne d'un charme un peu secret la vie calme d'Oradour.
Comment ne pas confier à ce site cette douceur de vivre, simple et rustique qui émane de cette rivière, enfouie dans un décor champêtre si chaleureusement évoqué par Corot au siècle dernier.
Tout cela ne peut manquer de séduire les touristes qui ont choisi de séjourner dans notre commune. Ils vont découvrir sur ce site de nombreuses informations sur la vie pratique (services, commerces, vie associative) et tous les renseignements qui permettront d'agrémenter leur séjour. Mais tous ces visiteurs qui s'arrêtent chaque jour à Oradour, n'ignorent pas, qu'ici l'homme, par son aveuglement et son acharnement a marqué à jamais la souffrance. Ils savent qu'ici l'absurdité barbare a fait son oeuvre le 10 juin 1944.
Ils viennent découvrir l'horrible tuerie perpétrée par une division nazie, en parcourant ces ruines où rien ne bouge où tout s'est endormi dans le silence des êtres et des choses.
Ils viennent s'incliner devant le tombeau où reposent les cendres de 642 victimes civiles innocentes.
Le centre de la Mémoire (inauguré le 16 juillet 1999) apporte une information nécessaire à la compréhension du drame et porte le témoignage pour les générations futures. Son rôle éminement pédagogique, la qualité de ses expositions contribuent incontestablement à l'indispensable devoir de Mémoire.
Aujourd'hui, Oradour est un centre rural actif de 2200 habitants qui possède un tissu économique, des infrastructures industrielles et commerciales importantes et une vie associative particulièrement dynamique.
Oradour qui a su, telle Carthage, renaître de ses cendres, reste pour toujours le témoin de la folie meurtrière de l'Homme.
Ce site doit permettre à ceux qui font une halte à Oradour-sur-Glane, de faire à la fois une visite hautement historique, mais aussi un séjour touristique.

Rédigé par : CLAVAULT, Armelle | le 16/07/07  | maj le 26/06/17 
 Dans la même rubrique :

●INFORMATIONS MUNICIPALES